"Sans titre" - Le Pecq 2, Avenue de la Paix (Emerige)

"Sans titre" - Le Pecq 2, Avenue de la Paix (Emerige)

Ugo Schiavi
Le Peq
2019
Sculpture et installation
0 - 15K €
Le Pecq 2, Avenue de la Paix
Le projet

En faisant écho à la découverte archéologique sous les fondations de l’immeuble, Ugo Schiavi propose un dialogue entre le passé et le présent. Sa réflexion sur la question temporelle prend tout son sens dans ce contexte particulier. 

L’installation aux allures de vestige évoque à la fois les corps pétrifiés de Pompéï et une sculpture gréco-romaine dont certains fragments brisés auraient disparu. Cependant, en observant des détails comme les vêtements, nous constations que l’un des personnages est très actuel. Cette synergie anachronique entre l’antique et le monde moderne fait toute la force de l’œuvre. 

A travers celle-ci et, au-delà, son approche artistique, Ugo Schiavi aborder également la question de la représentation du corps dans la sculpture contemporaine. En s’intéressant au monde des images, l’artiste a pour volonté de leur rendre forme et vivacité en les sculptant. 

 

Résine, ciment, acier

 

L'artiste

Qu’ils soient humain ou animal, les corps sculptés d’Ugo Schiavi semblent animés, malgré leur aspect fragmentaire, par une force encore en mouvement. Un travail à partir d’empreintes prélevées in situ qui ouvre une nouvelle dimension dans le corpus de cet artiste où se croisent pratiques artistiques et sportives.

Loin de tout geste de reproduction et de façonnage, Ugo Schiavi ne donne pas à voir dans ses sculptures un objet fini, mais plutôt une action dans son accomplissement. Ses pièces défient la statuaire classique à la fois par la technique du moulage et par le choix de présentation qui laisse apparent le processus d’élaboration tout comme le système d’accrochage. Une approche à la fois archéologique et contemporaine qui transporte la sculpture dans un tout nouveau registre.

Né en 1987 à Neuilly-sur-Seine, Ugo Schiavi vit et travaille à Marseille.

Il a été diplômé en 2011 de la Villa Arson (Nice), et nominé à la Bourse Révélations Emerige en 2016.